Sample Text

http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/08/recovery-mini-serie.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/08/outlander.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/07/blackpool-mini-serie.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/04/je-voulais-juste-rentrer-chez-moi.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/04/se-battre-jusquau-bout-lisa-niemi-swayze.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/04/how-i-met-your-mother-this-is-end.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/03/the-100-pilot-second-episode.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/03/doctor-who-saison-4.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/02/single-father.html http://ms-kitty-fantastico.blogspot.fr/2014/01/doctor-who-saison-3.html
Mes dix dernières chroniques, cliquez sur une des images pour y accéder...

lundi 27 mai 2013

Nord et Sud (mini-série)



L'Angleterre du XIXe siècle est divisée en deux : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Après un séjour à Londres, la belle Margaret Hale regagne le presbytère familial dans un village du sud de l'Angleterre. Peu après, son père renonce à l'Eglise et déracine sa famille pour s'installer dans une ville du Nord, Milton. Margaret va devoir s'adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s'éveille à travers les liens qu'elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l'opposent à leur patron, le ténébreux John Thornton.

Quand j'ai acheté le dvd de cette mini série de 4 épisodes j'ai cru que c'était une nouvelle adaptation de celle déjà sortie il y a quelques années avec Patrick Swayze. Faut dire que je n'avais pas lu le résumé et que ce qui m'a poussé à la prendre est la présence de Richard Armitage, un acteur que j'aime beaucoup depuis que je l'ai découvert dans Robin Hood - J'avais remarqué que les vêtements qu'ils portent sur la jaquette ne sont pas du tout les mêmes mais je n'ai pas cherché à comprendre. Au final c'est une toute autre histoire, tirée du roman d'Elisabeth Gaskell du même nom (Je remercie Frankie pour l'info) ^^ Et bien sur, vous vous en doutez bien, comme à l'accoutumée, je n'ai pas lu le livre...


J'ai adoré cette mini-série ! Elle m'a fait penser par certains côtés à Orgueil et Préjugés mais en plus sombre et moins frivole. On est plongé dans un univers industriel froid et assez rude mais la relation entre Margaret et John laisse planer un peu de romantisme même si ce n'est pas gagné au début ^^

Tout commence quand le père de Margaret, suite à un désaccord religieux décide de quitter leur paisible campagne du sud pour s'installer dans la ville de Milton située au nord de l'Angleterre. Margaret et ses parents se retrouvent donc en pleine révolution industrielle où les ouvriers menacent leurs employeurs de grève. Margaret fait la connaissance de John Thornton un patron qu'elle juge trop autoritaire et cruel envers ses employés mais qui ne la laisse pas indifférente. John de son côté est séduit par la jeune fille.
Au départ on pourrait croire à une énième histoire d'amour impossible, saupoudrée d'un "je t'aime, moi non plus" du début à la fin... Mais non ! Nord et Sud est beaucoup plus profond et conséquent que ça.
A travers Margaret, qui se tourne du côté des "pauvres" et se lie d'amitié avec un syndicaliste, nous découvrons la vie des ouvriers, leurs espoirs, leur lutte pour survivre, leur pauvreté, la maladie... et avec John nous nous mettons à la place des patrons qui essayent de faire vivre leurs entreprises malgré les problèmes qu'ils rencontrent.

Dès le départ on ressent une certaine alchimie entre Margaret et John. Leur relation est sobre, limite froide mais rien que par leur jeu de regard on soupçonne une passion naissante.
J'ai également été touchée par la relation qui se crée entre John et Higgins le syndicaliste. Ils sont l'opposé l'un de l'autre mais il y a énormément de respect entre eux et peut être même une certaine admiration au fond.

Au début de l'article j'ai mentionné Orgueil et Préjugés. Margaret au départ a beaucoup de préjugés sur John, mais il n'est pas ce qu'il semble être... Et inversement, un évènement (ou un non-dit) dans l'histoire fera douter John de Margaret. Elisabeth Gaskell a du s'inspirer de l'oeuvre de Jane Austen pour "bâtir" la trame de son histoire. Mais pour ma part, même si j'adore Orgueil et Préjugés, j'ai une petite préférence pour Nord et Sud. Les femmes ne sont pas traitées comme des potiches et puis il y a une solide histoire de société tout autour.

Les acteurs sont juste fabuleux... je ne m'attendais pas à moins de la part de Richard Armitage qui campe un John Thornton ténébreux à souhait. D'ailleurs je me dis qu'il aurait fait un Darcy parfait (désolée Colin !). Daniela Denby-Ashe est une Margaret douce et forte. J'ai aussi été ravie de la présence de Brendan Coyle le sympathique Mr Bates de Downton Abbey dans le rôle d'Higgins. C'est un acteur qui attire vraiment la sympathie ^^

Au niveau du visuel je l'ai trouvée très belle, les séquences dans l'entreprise de John où l'on voit le coton voler sont splendides. Les décors le sont tout autant.

En conclusion, c'est une très belle mini-série qui mériterait d'être plus connue et ou l'on ne s'ennuie pas une seconde.
En tous cas j'aurai le plaisir de la revoir un jour ...

4 commentaires:

  1. Alalala tu me donnes sérieusement envie de la voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement tu peux y aller les yeux fermés !

      Supprimer
  2. Intéressant ... Je note, je note, le jour ou je chercherai de l'historique. En plus j'aime beaucoup Mister Armitage moi aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a une de ses classe cet acteur !!
      Si un jour tu regardes cette mini-série je pense que tu n'en sera pas déçue ^^

      Supprimer

Unordered List

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...